La restriction alimentaire dans la famille : comment y faire face ?

Publié le : 24 juin 20217 mins de lecture

Avoir quelqu’un avec des restrictions alimentaires dans la famille est, généralement, un grand défi. Après tout, ce problème implique un changement total du menu, du petit-déjeuner au dîner.

Toutefois, les personnes qui souffrent de restrictions alimentaires ne doivent pas nécessairement cesser de manger ce qu’elles aiment. Actuellement, un grand nombre de recettes courantes peuvent, déjà, être adaptées en changeant les ingrédients, ce qui permet d’obtenir des repas savoureux et nutritifs.

Vous voulez savoir comment vivre avec une restriction alimentaire, sans renoncer à ce plat que vous aimez tant ? 

Qu’est-ce qu’une restriction alimentaire ?

On appelle restriction alimentaire l’exclusion de certains ingrédients et de leurs dérivés du menu quotidien. Et cette exclusion peut être faite aussi bien volontairement comme dans le cas des végétaliens et des végétariens que pour des raisons de maladie, comme une allergie ou une intolérance, par exemple.

Dans le cas d’une intolérance, la restriction survient lorsque le corps ne peut pas digérer une certaine substance présente, dans un aliment. Déjà dans le cas d’allergie, cette substance est interprétée par le système immunitaire comme un agent agressif.

Le fait est que les restrictions alimentaires peuvent toucher aussi bien les enfants que les adultes et sont plus fréquentes qu’on ne le pense. Selon une recherche, environ 3,4% de la population adulte mondiale souffre de ce problème. Dans les petits pays, ce chiffre atteint 5 %.

Le type

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la restriction alimentaire est un mal commun, qui touche quotidiennement de nombreuses personnes dans le monde. Dans ce contexte, certains d’entre eux sont plus rares, tandis que d’autres sont plus populaires. Découvrez, ci-dessous, les allergies alimentaires les plus courantes et leurs limites :

Comment gérer les restrictions alimentaires dans la famille ?

Pour faire face à la restriction alimentaire, vous pouvez même adopter un menu séparé pour le membre de la famille qui a ce problème. Cependant, ce type de routine n’est pas du tout pratique et finit par demander plus de temps pour la préparation des repas.

Dans ce cas, le meilleur moyen est d’adapter les plats pour les rendre savoureux et sains pour tous. Vous trouverez, ci-dessous, plusieurs conseils simples et pratiques qui rendront les repas de toute la famille beaucoup plus savoureux, mais sans mettre en danger ceux qui ont des restrictions alimentaires.

1. Comprendre les fonctionnalités des ingrédients dans notre corps

Chaque aliment que nous mangeons a une réaction spécifique dans notre corps, qu’elle soit positive ou négative. Lorsqu’on découvre une restriction alimentaire, il est très important de comprendre comment se déroule le processus de refus par l’organisme. Ainsi, il est possible de travailler le problème de manière plus dynamique, en sachant exactement ce qu’il faut éviter.

En outre, en comprenant les caractéristiques des ingrédients, nous apprenons, également, les meilleures façons de les remplacer. Ainsi, nous nous assurons que l’organisme ne souffrira pas des carences en vitamines que l’absence de certains aliments peut entraîner.

En ce sens, l’apprentissage des aliments fonctionnels avec un cours en ligne peut être très intéressant. Il indiquera les meilleures possibilités et les meilleurs ingrédients à inclure dans le menu, ainsi que des conseils pour une vie plus saine.

2. Faites participer les enfants à la préparation des aliments

Si les adultes ont des difficultés à gérer les restrictions alimentaires, imaginez les enfants ! Après tout, ils ne comprennent pas parfaitement pourquoi ils ne peuvent pas manger certains aliments.

Partant de ce constat, une méthode simple et efficace pour les faire s’adapter à ce scénario contraignant consiste à les faire participer à la préparation des repas.

La cuisine en famille est une excellente thérapie et offre de très bons résultats pour les enfants qui ont un refus alimentaire, une allergie ou une intolérance à un certain type d’ingrédient.

Vous pouvez, également, suivre ce régime restrictif à l’heure du goûter à l’école sans aucun problème. Si vous avez des doutes sur la manière de préparer une lunchbox saine et savoureuse pour votre enfant ou si vous manquez de créativité pour cela, la recherche de recettes pratiques pour la vie quotidienne peut être la solution.

3. Apprendre à faire des pâtes fraîches et sans gluten à la maison

Bien que la restriction alimentaire traite directement de l’adaptation, ce processus ne fonctionne pas, toujours, en règle générale. Dans certains cas, nous pouvons utiliser des recettes complètement nouvelles et avec des saveurs différentes de celles que nous connaissons, déjà.

C’est le cas pour les pâtes fraîches et sans gluten.  Ces recettes enseignent comment remplacer la farine, entre autres ingrédients, par cette protéine et profitent particulièrement aux personnes souffrant de la maladie cœliaque ou sensibles au gluten.

4. Les pains, gâteaux et tartes ne doivent pas sortir de votre routine !

Et qui a dit que les personnes allergiques ou intolérantes au lactose ne peuvent pas manger de pain, de tartes, de pizzas et autres friandises ? Juste apprendre à adapter les recettes en fonction des restrictions alimentaires et d’inclure dans le menu des plats qui ne laissent rien à désirer en termes de goût, de texture et d’apparence.

Les personnes sensibles ou intolérantes au gluten, par exemple, apprennent à remplacer la farine et les ingrédients contenant des protéines de blé par des produits qui n’en contiennent pas. Les personnes allergiques ou intolérantes au lactose apprennent à préparer de délicieuses recettes à base de lait végétal et de ses dérivés.

5. Desserts et sucreries végétaliens pour ceux qui ne consomment pas d’ingrédients d’origine animale

Comme nous l’avons souligné précédemment, la restriction alimentaire n’est pas, toujours, le résultat d’un problème de santé. Il y a, aussi, ceux qui choisissent d’éliminer la consommation de produits animaux de leur routine.

Dans ce scénario, apprendre à préparer desserts et sucreries végétaliens peut être le secret d’un régime savoureux. Avec eux, il est possible d’avoir une alimentation plus consciente et aussi d’avoir un revenu supplémentaire à la fin du mois, puisque les alimentation végétalienne est en hausse et représente une bonne opportunité commerciale.

Plan du site